Tout ce qui suit risque d’en désintéresser plus d’un, mais ne partez pas de suite.
Aujourd’hui, je vais me présenter, et oui c’est un scoop je vais parler de moi mais d’une manière spéciale. Promis juste un peu.
 
Je vous donnerai ma recette de mon fameux riz aux crevettes plus tard ou pour les sportifs on pourra faire des pronos sur le passage du Paris Saint Germain en finale de la Ligue des champions (histoire de ne pas parler que de boxe il y a le foot aussi 🤣🤣).
 
Revenons-en à nos moutons, les mêmes que je vais finir par compter à la fin de cet article si  » ohh Na Na  » de Donell Jones ne m’a pas bercé d’ici là. Et Oui j’écoute de la musique de « lovers » lol. Je vous l’avais promis, je vous dis tout , mais juste un peu de rien.
 
Allez, si vous êtes prêts c’est parti. Embarquons pour un voyage au coeur de mon Matériel Land.
 
 
Pourquoi j’ai décidé d’en parler ? Tout simplement parce que j’ai hâte de tester mon nouveau petit bijou. J’ai commandé un Viltrox 85 1.8 version 2. Mais à vrai dire, je vais vous expliquer pourquoi cette optique me semble être parfaite pour mon style photographique en portrait.
 
Comme vous le savez, j’ai énormément d’affect, voir d’amour pour la photo de paysage. J’utilise beaucoup d’UGA (Ultra Grand Angle) lors de mes road trip sur la côte d’Opale, Aix en Provence, Annecy ou tout dernièrement en Suisse. Pour m’accompagner, je suis muni d’un 8-16 de chez Sigma, un 10-24 de chez Fujifilm et un 12 mm de chez Samyang, mais je pars toujours avec un zoom. Je vous dévoile un petit secret : en photo de paysages, je fais énormément de portraits 🙂
 
Eh oui ! en reportage photographique, il y a des règles, mais ces règles sont faites pour être transgressées.
 
Vous vous perdez ? Pas de panique, je vous mets un tableau des différentes focales qui vous permettra de visualiser un peu tous ces termes techniques. 
Vous l’aurez compris, plus la focale est courte plus vous voyez large, plus elle est longue plus vous verrez serré. A savoir que l’oeil humain voit à peu près à 50 mm. Maintenant que vous y voyez un peu plus clair, je vais enfin vous expliquer en quoi ce fameux viltrox 85 1.8 va sûrement devenir ma focale de prédilection pour les photos de portraits
 
Pour les plus avertis vous constaterez que la plupart de mes photos de portrait étaient prises au 70-200 f2.8 de chez Canon et maintenant au 50-140 f2.8 étant donné que je suis chez Fujifilm depuis fin 2019. J’adore vraiment le rendu de ces optiques pour écraser les perspectives ou encore pour le bokeh et la possibilité de détacher le sujet de l’arrière plan.
 
Ceci dit, la problématique que je rencontrais en photo de portraits c’était la distance avec le modèle car les échanges pour diriger les modèles, sont difficiles à plus de 8 mètres par exemple.
 
Imaginez vous, un Fuji xt3 muni d’un 50-140 f2.8 dans votre main droite (toujours attaché à la courroie cuff de chez peak design) et un mégaphone dans votre main gauche pour donner les indications au modèle tout en ayant un oeil sur votre flash Godox V1 qui fait face à cette brise mystérieuse mais capable d’emporter tout votre matos en un  « coup de vent « . Cela ferait mal ! Très très mal, vu le prix du matériel… Pour ne rien vous cacher, en séance lifestyle j’aime travailler en lumière naturelle et aux bonnes heures, pour le coup ça peut permettre d’éviter des dégâts.
Bref, ça fait beaucoup de choses à gérer n’est-ce pas ? 
C’est la raison pour laquelle le 85 m’a l’air d’être parfait en séance de portrait. Il m’apporterait un peu plus de proximité mais pas trop. L’ouverture à 1.8 pour réduire la PDC et détacher davantage le sujet, en bref un juste équilibre… et on va pas se le cacher, il en jette quand même ?  Avec mon xt3 (je l’ai baptisé Tyson je vous expliquerai pourquoi plus tard lol) ne forment-ils pas un beau couple ? 
Bon ! Maintenant, il me reste plus qu’à l’essayer et vous montrer à travers mes prochaines photos ce qu’il a dans le ventre. Mais afin d’assurer la séance et si jamais je ne m’y fais pas, je compte embarquer mon fuji xf 16-55 f2.8.
Celui là, c’est mon petit couteau suisse et à ce qui paraît un homme averti en vaut deux ! 
 
Restez connectés !